Super Mario Maker 2 review: une suite simple qui réussit toujours à dépasser les attentes

Il n’est probablement pas surprenant d’apprendre que Super Mario Maker 2 est bon. Sa qualité dépasse toutefois les attentes.

Après Splatoon 2 et Super Smash Bros. Ultimate, Nintendo a pratiquement toute ma confiance pour pouvoir présenter les meilleurs jeux de la Wii U au Switch avec juste assez d’améliorations et d’ajouts pour en faire une suite à part entière. Super Mario Maker 2, c’est exactement cela: c’est tout ce qui a rendu Mario Maker génial sur le matériel précédent de Nintendo, mais sur un système que vous souhaitez réellement utiliser.

Étant donné que Super Mario Maker était un cas assez solide pour un achat tout seul, cela en fait déjà une recommandation facile. Même avant de parler des nouvelles choses qui ont été ajoutées, je dirais que c’est un ajout facile à une liste de jeux à acheter absolument pour le Switch. Les nouveautés constituent tout simplement un bonus particulièrement brillant.

Si vous êtes nouveau dans Mario Maker, son nom s’explique assez facilement. Il se rapproche des outils que Nintendo a lui-même conçus pour créer des aventures en 2D Mario et transmet cet ensemble d'outils aux joueurs. Vous pouvez obtenir des niveaux de construction créatifs de votre propre conception ou vous connecter en ligne à Course World, où vous trouverez un nombre pratiquement illimité de créations d'autres joueurs, allant des folies à la gimmick aux scènes de casse-têtes néfastes. C'est brilliant.

Les niveaux peuvent être créés dans une gamme de styles – Super Mario Bros, Super Mario Bros 3, Super Mario World et New Super Mario Bros. Chacun est reproduit en détail dans ce moteur. Les options de déplacement, de manipulation et de mise sous tension de Mario varient d’un thème à l’autre. Certaines fonctionnalités clés manquantes dans le jeu précédent sont ici, y compris l’ennemi de SMB3 et les options de défilement automatique. Une autre nouveauté est que, lorsque le commutateur est ancré, il existe des commandes à base de boutons presque décentes pour la création de scènes, mais elles constituent au mieux un compromis. Les outils sont conçus pour l’écran tactile et sont même à leur meilleur avec un stylet plutôt qu’un doigt. En gardant cela à l’esprit, les contrôles plus traditionnels sont moins une faiblesse qu’un supplément nécessaire – mais je ne recommanderais pas aux gens de les utiliser.

Dans d'autres domaines, Mario Maker 2 embrasse la communauté en ligne qui a évolué autour du jeu précédent. Un exemple de ceci est les objectifs d'achèvement de niveau; où les joueurs devaient créer des mécanismes sadiques pour empêcher Mario de sauter dans le jeu précédent, cette fois-ci apparaît comme un achèvement de niveau qui peut être défini et contrôlé en même temps que d’autres conditions, comme tuer un certain nombre d’ennemis ou collecter un certain nombre de pièces.

Tous les styles de niveau peuvent désormais être joués en multijoueur, et bien que cela soit actuellement limité aux sessions de coopération locales ou en ligne avec des inconnus, Nintendo s’est engagé à rendre le jeu en ligne avec des amis possible dans un patch post-lancement. Le mode multijoueur est le même genre de chaos amusant que l'on retrouve dans les titres récents de Mario, bien que Nintendo ait probablement besoin d'ajouter un tag et un filtre pour marquer les étapes spécialement conçues pour être vécues en mode multijoueur. tous sont multijoueurs.

Le nouveau style de jeu Super Mario 3D World est également tout nouveau. Il ne s’agit pas de jeux en 3D comme ces jeux, mais plutôt de traduire les améliorations et les différences de conception présentées dans le monde 3D et de les traduire en Mario 2D traditionnel. Ce thème est si différent qu’il est le seul à disparaître complètement du reste du jeu. C’est ce qui le rend particulièrement excitant en ce qui concerne la variété qu’il pourra ajouter aux soumissions en ligne des joueurs.

C’est le cœur de Super Mario Maker, et bien qu’avant la parution du jeu, il soit difficile de juger de la qualité absolue de Course World, le jeu précédent était suffisamment bon pour qu’il soit facile de lui donner l’approbation préliminaire. Il y a quelque chose ici pour tout le monde; le flot incessant de nouveaux niveaux de Mario des autres joueurs est extrêmement utile pour les enfants ou ceux qui n’ont pas l’esprit créatif, alors que les outils de création sont suffisamment détaillés pour permettre une grande flexibilité à ceux qui sont créatifs. Cette flexibilité profite également à tout le monde – elle se traduit par une plus grande variété de niveaux de qualité élevés avec de nombreux styles de jeu différents.

Cette suite est vraiment vaste, mais le contenu pour un seul joueur dépasse les niveaux de jeu en ligne. Inclus est un mode histoire complète avec plus de 100 niveaux, et plutôt que d'être liés de manière traditionnelle, la présentation et la conception de ces étapes sont fermement ancrées dans ce qu'est vraiment Mario Maker. Qui est, vous savez, faire Mario.

La légende est que le château de la princesse Peach a été démoli et qu’il faut en construire un nouveau. Peach’s Castle est un univers terrestre 2.5D, et vous partez en mission en parlant aux PNJ. Chaque étape a deux objectifs: elle vous permet notamment de gagner des pièces pouvant être dépensées dans un nouveau château. Plus important encore, chaque étape sert en gros à démontrer une chose astucieuse à réaliser avec les outils de Mario Maker dans des étapes uniques développées par des membres de Nintendo ayant une expérience approfondie de la construction d’étapes de Mario.

Parfois, ces étapes sont minuscules et ressemblent à des casse-têtes, faciles à battre en quelques secondes une fois que vous comprenez quoi faire. D’autres sont des casse-têtes labyrinthiques ou des tests serrés de votre timing de saut et au-delà – tout est là.

C'est ici que Mario Maker 2 a dépassé mes attentes. À chaque fois que je pensais avoir vu le dernier gadget mignon, un autre moyen impressionnant de combiner des éléments de niveau pour créer quelque chose d’unique qui a fait son apparition. Parce qu'à bien des égards, ce jeu consiste à abuser des outils autant qu'à les respecter, même les niveaux conçus par Nintendo ne suivent pas toujours les règles traditionnelles de Mario, renversant souvent ces attentes de manière à vous donner envie de faire venir le constructeur. et expérimentez en créant cela vous-même.

Les niveaux fonctionnent comme une classe de maître de conception qui permettra même aux joueurs les plus incertains de créer des niveaux à télécharger et à expérimenter – et lorsque vous pensez que l’histoire est finie, avec le château de Peach reconstruit, il reste encore beaucoup à faire. Pour moi, le château a été construit après avoir terminé un peu plus de 60 niveaux, mais les choses «d'après-match» commencent à se peupler: de nouveaux PNJ ajoutant de nouveaux niveaux et même de petits casse-tête dans le monde extérieur du château, qui conduisent à encore plus d'étapes et à des déblocages supplémentaires. pour les Mii qui vous représente en mode parcours et en multijoueur.

Tout se sent comme beaucoup de contenu. Les suites itératives sont évidemment assez courantes dans les jeux vidéo, mais quand un jeu est construit autour d’un contenu généré par l’utilisateur, il est évidemment plus difficile de le faire. Cependant, Super Mario Maker 2 combine la joie de la 2D en 2D et l’ingéniosité effrayante d’une énorme communauté de joueurs pour créer un jeu de Switch auquel nous pourrions tous jouer en une décennie. Il est difficile de penser à un argument plus convaincant que cela.

L’avis de Super Mario Maker 2: une suite simple qui parvient toujours à dépasser les attentes est apparue en premier sur VG247.

Tags

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close