Le projet de classe Jets 2018 montre des signes prometteurs tôt

CLEVELAND – La classe de repêchage 2017 des Jets a pris un autre coup mercredi, lorsque l’équipe a éliminé le receveur ArDarius Stewart. C'était le dernier signe que la classe ne sera pas mémorable, mais le groupe actuel de recrues espère que la classe 2018 sera meilleure.

Le choix au premier tour Sam Darnold est la vedette, bien sûr. En fin de compte, tout sera pardonné au directeur général Mike Maccagnan en ce qui concerne ses erreurs de repêchage si Darnold devient le quart de la franchise recherché par les Jets.

Mais la classe 2018 va au-delà de Darnold. Le choix de troisième ronde Nathan Shepherd a amorcé les deux premiers matchs sur la ligne défensive et s’est montré prometteur en tant que chroniqueur. Chris Herndon, le choix de quatrième ronde de l’équipe, a joué un rôle important dans les deux premiers matches. Contre les Dolphins, il a connu quelques mauvais moments – il a laissé tomber une passe et a été stoppé au 1 lors de la dernière pièce avant la mi-temps. Mais il a réussi deux prises, dont une pour un gain de 17 verges.

Parry Nickerson prend beaucoup de temps sur les équipes spéciales. Le demi de coin, qui était au sixième tour, a participé au match des Lions après que Buster Skine ait été blessé. Il est apparu qu'il avait fait une interception juste avant la mi-temps qui avait été jugée incomplète. Il est devenu un peu excité, ramassant une pénalité.

Les deux derniers choix – Folorunso Fatukasi et Trenton Cannon – ressemblent à des joueurs de développement, mais tous deux ont fait des progrès dans le camp d’entraînement.


Le match de jeudi avec les Browns est le troisième match en 11 jours pour les Jets.

«C’est difficile, je pense que c’est plus pénible pour les joueurs», a déclaré l’entraîneur des Jets, Todd Bowles. «Leur corps récupère et tout le reste, mais nous savions ce qui était prévu depuis longtemps, alors nous avons essayé de préparer et de faire les choses que nous devions faire pour nous y préparer.»

Bowles et les Jets ont hâte de prendre quelques jours de repos après le match des Browns. Ils ne jouent pas jusqu'au 30 septembre à Jacksonville. Bowles a déclaré qu'il ne s'inquiétait pas du début difficile avec des effets persistants.

«Lorsque j'étais à Dallas, nous jouions chaque année au jeu de Thanksgiving. Cela a compté, nous avons joué quelques parties dans un court laps de temps », a déclaré Bowles. «Nous obtenons une mini-pause après ce match. Nous allons nous reposer et être prêts à aller après. “

Tags

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close